Vendredi 04 juin 2004

 

Chroniques de

Dossiers

  Polémiques
  Sport

Caricature

  Horoscope du jour

A votre service

Archives

 

Sport > L'actualité sportive

Fethi Berrouayel (entraà®neur WRBM)
« Nous affronterons le Mouloudia sans complexe »

Sid Ahmed Hadjar
01-06-2004

Imprimez cet article
Envoyez cet article à un ami

  Mazagran, qui n'est distante que de quatre petites bornes de Mostaganem, peut encore avoir en son équipe de handball un motif de fierté supplémentaire pour toute la région du Dahra. Cette saison 2003-04, Fethi Berrouayel était de retour à  la tàªte d'une formation qui a appris à  gagner face ses pairs à  la faveur notamment de la seule volonté qui a depuis toujours caractérisé Bouras et consorts.

Le Matin : Quel bilan faites-vous de votre parcours et est-ce que vos objectifs ont été atteints ?
Berrouayel Fethi :
Notre objectif visé au départ était le maintien, chose que nous avons difficilement réalisée en fin de compte. Nous avions terminé à  la treiziéme position dans un groupe o๠la majorité des équipes étaient d'un niveau sensiblement égal, hormis le MCA et à  un degré moindre Saà¯da et Biskra. D'ailleurs, il nous arrivait souvent de perdre ou de gagner avec seulement un but d'écart quand ce n'était pas un nul qu'on réalisait ici et là .
Le WRBM a donc sans grands moyens pu se maintenir en division excellence et ce, grà¢ce en grande partie à  la volonté de ses joueurs à  qui je rends d'ailleurs hommage. Au play-down, on s'est classé cinquiéme et, d'autre part, on a pu arracher une qualification aux demi-finales de la Coupe d'Algérie au moment o๠nos minimes atteignent le màªme stade de la compétition en battant aux quarts de finale le MCA.

Tout cela veut dire que votre mission a dà» àªtre bel et bien accomplie ?
Quand j'avais pris en main le Widad en septembre, je n'avais jamais pensé à  un tel exploit. Je n'ai à  aucun moment pu miser sur, d'une part, nos chances de maintien et atteindre les demi-finales de Dame Coupe et, d'autre part, ce en plus de l'exploit de nos minimes.

A ce propos, quelles sont justement vos chances de qualification face au Mouloudia ?
Nous allons affronter l'ogre du handball algérien. Nous jouerons pour plaire aux puristes de la petite balle et pour prouver si besoin est que nous méritons notre place parmi l'élite. Nous n'avons rien à  perdre, mais cela ne veut pas dire que nous ferons de la figuration, loin s'en faut. Mon équipe jouera devant une douzaine d'internationaux, champions d'Afrique de surcroà®t. Ils seront d'autant plus motivés et essayeront de se surpasser, sans complexe aucun.

On se plaint souvent du manque flagrant de moyens au WRBM. Qu'en pensez-vous ?
Malgré tous les problémes qui subsistent au club, Mazagran est mieux lotie que d'autres comme le MCO à  titre d'exemple o๠la situation est plus précaire.
Déjà  rien qu'à  voir des dirigeants omniprésents et disponibles à  tout moment, cela vous donne l'envie de demeurer au WRBM.
On remercie, par ailleurs, le wali pour avoir récemment lancé les travaux de notre future salle omnisports et ce, en attendant d'acquérir un car pour nos déplacements. Cependant, les joueurs n'ont pas été payés depuis cinq mois, et c'est surtout l'amour du club qui les a retenus jusque-là  au sein de l'équipe. Ma gratitude va à  nos sponsors, notamment la Sonatrach, le café Benosman et les Etablissements Dib qui nous ont été d'un apport certain.
Sid Ahmed Hadjar


Recherche

Copyright © 2002-2016 Le matin. Réalisation All Rights Reserved