Mardi 22 juin 2004

 

Les chroniques

Dossiers

  Polémiques
  Sport

Caricature

  Horoscope du jour

A votre service

Archives

 

Polémiques>


Vos Messages


29-05-2004

Imprimez cet article
Envoyez cet article à un ami

M. Benchicou, je ne rate jamais vos éditoriaux et j'ai beaucoup apprécié votre livre Bouteflika : une imposture algérienne que j'ai lu en 2 nuits. C'est triste d'àªtre gouvernés par un Président pareil. Je vous souhaite beaucoup de courage pour votre procés du 31 mai.
Amine, 27 ans, architecte, Lille


Monsieur Mohamed Benchicou, ayant appris de nouveau la répression juridico-policiére qui s'abat sur vous, je saisis cette occasion pour vous témoigner ma solidarité. Les amis du journal à  Berlin se tiennent à  la disposition du Matin pour lui apporter toute aide dont il aurait besoin en Allemagne. Ils vous renouvellent leur sympathie.
Nous Vaincrons !
Boumediene Missoum, Berlin, Allemagne


Le terrorisme ne s'arràªtera jamais dans notre pays tant qu'il existe toujours ces tortionnaires qui font tellement du mal à  nos jeunes qui sont d'ailleurs les pauvres, sans avenir. Merci au Matin de faire ces dénonciations. On sait que c'est un journal qui est menacé, mais tant que vous continuerez à  combattre et à  informer vos fidéles lecteurs, Dieu vous protégera. Encore mille fois merci.
Larbi


Malgré toute la répression qui s'abat sur votre journal, vous tenez toujours debout. Pour nous, c'est déjà  à§a, et c'est énorme. Je crois que vous qui animez ce canard vous àªtes des Algériens. Bon courage.
Makhlouf Hadji, Paris


Pour une fois, je me sens quelque part fier : je n'ai pas lu le livre de Nezzar Bouteflika : un homme, un bilan bien qu'un ami me l'avait offert à  sa sortie. Je me sens fier de ne pas me compter parmi les c Décidément, nous vivons dans un pays dirigé par des schizophrénes. A moins que Nezzar, pour rester fidéle à  la tradition, ait une autre analyse pour nous contredire. Bonne chance Monsieur Benchicou pour le 31 mai.
Aguelmine Karim, Aà¯n Bénian
Sachez, chers journalistes, que vous àªtes le symbole d'une Algérie qu'on aime et pour laquelle on milite en silence. Je vous soutiens et vous serez pour toujours le symbole d'une nouvelle Algérie qui reste à  construire.
Djemaa Djemaa, une Algérienne qui vit trés loin mais qui vous suit de prés


Ces tortures à  T'kout sont la réponse à  l'Algérie forte et digne de Monsieur le Président.
Je n'ai aucun autre commentaire à  ajouter.
Mes salutations à  toute l'équipe du Matin.
Boussad Abbas


A l'approche du 31 mai et du jour de votre procés, Monsieur Benchicou, le moins qu'on puisse vous dire c'est qu'on est avec vous. Algériens, ne baissons pas les bras !
Abdelmalik Bachtarzi


D'aprés ce que vous avez écrit dans votre édition du 26 mai 2004, je pense sincérement que les gendarmes ont dépassé les limites. C'est intolérable de savoir que cela se passe dans notre pays. On doit réagir et arràªter cela. Oui, je vous jure que ce régime est proche de sa fin.
Khoudir Ouatmani, étudiant, Paris


Tous mes respects à  la journaliste Abla Cherif qui a dénoncé avec courage et honnàªteté ces tortures pratiquées par nos gendarmes. Les auteurs de ces sévices démontrent qu'ils n'ont aucun respect pour l'àªtre humain. Bravo à  vous et à  tous ceux qui suivent votre exemple. Toute la communauté algérienne à  Londres vous supporte à  cent pour cent. Bonne continuation et que Dieu vous protége.
Sadek Tchoketch, Londres


Je suggére que l'on mette en ligne la pétition pour exiger la libération de Hafnaoui Ben Ameur Ghoul. De màªme, en ce qui concerne les actes de répression et de torture par des éléments de la gendarmerie à  T'kout. De nombreuses personnes, j'en suis convaincu, souhaitent dénoncer ces états de fait.
Agoun Ahmed  

 

A lire également


Hattab menace les intellectuels

Un policier assassiné,cinq autres blessés

Quatre nouvelles interpellations dans la mouvance islamiste en France

L'« émir » Taoutaou abattu à  Azzaba

Silence, on achéve l'ANP

Laver l'affront

« Elles resteront propriété de l'Etat »

Quinze milliards de dinars pour la Casnos

Les travailleurs exigent la démission du directeur

Vers une guerre civile ?

 


Recherche

Copyright © 2002-2016 Le matin. Réalisation All Rights Reserved