Mardi 22 juin 2004

 

Les chroniques

Dossiers

  Polémiques
  Sport

Caricature

  Horoscope du jour

A votre service

Archives

 

Polémiques>


Sommet des dictateurs arabes

Hamid Ben Allak
25-05-2004

Imprimez cet article
Envoyez cet article à un ami

Un sommet de plus des chefs d'Etat arabes débouche une fois de plus sur la disculpation de ces derniers de leurs bourdes respectives, à savoir leur dictature. Avec fracas bien sàr, comme d'habitude, avec le retrait spectaculaire du guide libyen qui n'étonne personne d'ailleurs.
Le pourquoi n'est pas à chercher ailleurs que dans l'organisation elle-màme et sa raison d'àtre.
Une organisation complétement coupée des réalités politiques, sociales et culturelles des peuples. Une organisation qui, à l'évidence, ne sert que les régimes en place dans ces pays qui la composent, un syndicat de chefs d'Etat et leur clientéle.
La cause palestinienne et irakienne et bien d'autres questions n'ont pu rassembler le syndicat malgré l'expression d'indignation des peuples, mais dés qu'il s'agit du plan de réforme et de démocratisation du projet pràné par les Américains, le sommet a vite rassemblé tout ses membres pour adopter une riposte au projet de démocratisation qui, à leurs yeux, est une menace sur leurs régimes et leurs intéràts.
Donc cette organisation n'est pas crédible pour adopter quoi que ce soit si elle n'est pas l'émanation des peuples, à l'exemple de l'Union européenne.
Hamid Ben Allak  

 

A lire également


Hattab menace les intellectuels

Un policier assassiné,cinq autres blessés

Quatre nouvelles interpellations dans la mouvance islamiste en France

L' émir Taoutaou abattu à Azzaba

Silence, on achéve l'ANP

Laver l'affront

Elles resteront propriété de l'Etat

Quinze milliards de dinars pour la Casnos

Les travailleurs exigent la démission du directeur

Vers une guerre civile ?

 


Recherche

Copyright © 2002-2016 Le matin. Réalisation All Rights Reserved