Le Quotidien
L'actualité quotidienne,
toutes les rubriques


sport.gif (1036 bytes)

La seconde vie
du roman algérien

leDossierduJeudi.gif (655 octets)

Télécharger
la Une en PDF

une29082002.jpg (5376 bytes)

polemiques.GIF (554 octets)
Espace réservé
aux débats

La Rétrospective : Le Bilan 2001

archives.gif (1119 octets)

contacteznous.gif (356 octets)

logo_interface.jpg (69242 octets)

logo.jpg (2445 octets)

Alger, jeudi 29 août 2002

logolematin.jpg (3422 octets)

La Chronique de SAS

K-thodik
kthodikhome.jpg (5224 octets)

lehichome..gif (493 octets)

oaotennisalgerien.gif (2235 octets)

L'Evénement

La dernière carte de Bouteflika

une.jpg (14328 bytes)
Le chef de l'Etat a affirmé son option politique de concorde nationale lors de son discours prononcé, avant-hier, devant les walis à l'occasion de l'installation de la Commission nationale de surveillance des élections. Bouteflika part en guerre pour un second mandat aux couleurs de la réconciliation nationale au moment où l'armée algérienne passe à une offensive musclée contre les maquis de Hattab.

La littérature algérienne de ces dernières années confrontée au réel
La seconde vie du roman algérien

Entre l'encre et le sang, les romanciers algériens, depuis la décennie écoulée, se sont jetés dans l'écriture pour témoigner du chaos de leur pays ensanglanté par le terrorisme islamiste et livré à la prédation. Yasmina Khadra, Nouredine Saâdi, Anouar Benmalek parlent de cette empreinte du chaos et de leur obsession à inscrire l'événement dans la longue durée

Ratissage à Boumerdès : 4 casemates détruites

Site Hébergé par BIUNET                           Copyright © 1998-2002 - LE MATIN - All rights reserved             Navigation affichage écran 800 x 600