Le Quotidien
L'actualité quotidienne,
toutes les rubriques


sport.gif (1036 bytes)

Kateb Yacine :
les résistances
de Nedjma

leDossierduJeudi.gif (655 octets)

La Une En PDF

polemiques.GIF (554 octets)
Espace réservé
aux débats

La Rétrospective : Le Bilan 2001

archives.gif (1119 octets)

contacteznous.gif (356 octets)

logo_interface.jpg (69242 octets)

logo.jpg (2445 octets)

Alger, dimanche 27 octobre 2002

logolematin.jpg (3422 octets)

La Chronique de SAS

K - t h o d i k
kthodikhome.jpg (5224 octets)

lehichome..gif (493 octets)

oaotennisalgerien.gif (2235 octets)

L'Evénement

Le général Maïza, chef d'état-major de la 1re Région militaire, l'a affirmé hier à l'ouverture du colloque international sur le terrorisme
«L'intégrisme sévit toujours»
une.jpg (23127 bytes)
Photo Moh > Le Matin
Deux discours se sont confrontés, hier, lors de la première journée du colloque international sur le terrorisme. Alors que Bouteflika a développé un plaidoyer en faveur de la concorde nationale, le bilan de la réalité du terrain sécuritaire présenté par le général Maïza, chef de la 1re Région militaire, contredit la politique de la « réconciliation nationale ». Ce dernier s'est d'ailleurs appuyé sur les propos du général de corps d'armée, Mohamed Lamari, qui avait déclaré, à Cherchell, que « l'intégrisme sévit toujours ».

Prise d'otages au théâtre de Moscou
Dénouement sanglant
Dénouement sanglant de la prise d'otages dans le théâtre de la rue Doubrovka (Moscou). Hier, vers 5 h 25 locales (1 h 25 GMT), les forces spéciales russes ont donné l'assaut pour libérer les quelque 750 personnes retenues en otages depuis mercredi par une quarantaine de Tchétchènes armés jusqu'aux dents. Le premier bilan officiel fait état de 67 morts et de 349 blessés parmi les otages.

Fin de mission de l'émissaire américain au Proche-Orient
William Burns, l'émissaire américain, a quitté bredouille Israël et les territoires palestiniens. Israéliens et Palestiniens ont exprimé à l'adjoint de Colin Powell, en charge du Proche-Orient, des réserves et des critiques sur le plan de paix du quartet (Etats-Unis, Russie, Union européenne et ONU) qui porte sur la création en trois étapes d'un Etat palestinien d'ici 2005, qu'il leur a présenté.

Site Hébergé par BIUNET                           Copyright © 1998-2002 - LE MATIN - All rights reserved             Navigation affichage écran 800 x 600