Le Quotidien
L'actualité quotidienne,
toutes les rubriques

2002,
ce qu'on
en retient

La Rétrospective : Le Bilan 2001

La Une en PDF


sport.gif (1036 bytes)

polemiques.GIF (554 octets)
Espace réservé
aux débats

leDossierduJeudi.gif (655 octets)

archives.gif (1119 octets)

contacteznous.gif (356 octets)

new01.jpg (9323 bytes)

logo_interface.jpg (69242 octets)

logo.jpg (2445 octets)

Alger, mercredi 18 décembre 2002

logolematin.jpg (3422 octets)

hya2.gif (11731 bytes)


lehichome..gif (493 octets)

oaotennisalgerien.gif (2235 octets)

Ne les laissons pas mourir !
abrika.jpg (21696 bytes)
Belaïd Abrika et ses compagnons du mouvement citoyen sont en grève de la faim depuis le 3 décembre.
Ils sont en danger.
Le Pouvoir est entièrement responsable de ce qui pourrait leur arriver.
Notre conscience nous interpelle.
Nous n'avons pas le droit de les laisser mourir :
Miloud Brahimi : avocat
Khaled Bourayou : avocat
Farouk Ksentini : président de la Commission consultative de promotion et de protection des droits de l'Homme.
Mohand Issad : professeur de droit
Ali Meziane : avocat
Mahi Ouadni : bâtonnier
Ali Dilem : caricaturiste
Abdelaziz Rahabi : ancien ministre
Rédha Malek : président de l'ANR
Ahmed Abbèche : ancien bâtonnier national
Sofiane Djillali

L'Evénement

La centrale syndicale a lancé hier un appel contre les réformes
Sidi-Saïd : « Le plan Bouteflika
ne passera pas »

UNE.JPG (20463 bytes)
Hier, lors de la conférence de presse tenue au siège de la centrale syndicale, Sidi-Saïd s'est fermement opposé à la privatisation du premier lot d'entreprises décidée la semaine dernière par Bouteflika durant le Conseil des participations de l'Etat.

Dernière minute
8 militaires et 2 Patriotes assassinés
8 militaires et 2 Patriotes ont été assassinés hier, entre 14 et 17 h, dans la localié de Sidi Médjahed, à 8 km au nord-ouest du chef-lieu de Miliana. Les soldats de l'ANP et un groupe de Patriotes sont tombés dans une embuscade tendue par un important groupe terroriste estimé, selon des sources sécuritaires, à près de 200 éléments, une contre-offensive jamais enregistrée jusque-là dans la région. Les corps des victimes ont été évacués à l'hôpital Farès-Yahia de Miliana. Le bilan risque de s'alourdir puisque plusieurs Patriotes n'ont pas été encore retrouvés au moment où nous mettons sous presse. Alertées, les forces de l'ANP arrivées en renfort ont déclenche une vaste opération de recherches sur les monts du Zaccar. Nous y reviendrons.

Le GSPC traqué en France

Site Hébergé par BIUNET                           Copyright © 1998-2002 - LE MATIN - All rights reserved             Navigation affichage écran 800 x 600