Le Quotidien
L'actualité quotidienne,
toutes les rubriques


sport.gif (1036 bytes)

L'émeute
pour le dire

leDossierduJeudi.gif (655 octets)

La Une En PDF

polemiques.GIF (554 octets)
Espace réservé
aux débats

La Rétrospective : Le Bilan 2001

archives.gif (1119 octets)

contacteznous.gif (356 octets)

logo_interface.jpg (69242 octets)

logo.jpg (2445 octets)

Alger, jeudi 3 octobre 2002

logolematin.jpg (3422 octets)

La Chronique de SAS

K - t h o d i k
kthodikhome.jpg (5224 octets)
mise à jour

lehichome..gif (493 octets)

oaotennisalgerien.gif (2235 octets)

L'Evénement

11 personnes tuées à l'ouest du pays
Massacre à Aïn Defla

une.jpg (37099 bytes)
Photo Moh Le Matin
Dans la nuit d'avant-hier mardi, vers 23 h, un groupe terroriste composé d'une dizaine d'éléments en treillis a attaqué un quartier de la ville de Oued Chorfa, 65 km au sud-est de Aïn Defla. 13 membres d'une même famille ont été tués par balle. Une mère et son enfant âgé de cinq ans ont été enlevés.

Le dossier du jeudi
14 ans après le 5 Octobre 1988, les Algériens portent la contestation
dans la rue

L'émeute pour le dire
D'El Bayadh à Khenchela, jusqu'aux confins d'In Salah, la colère des Algériens grossit jusqu'à déferler dans les rues de la capitale. Retour sur les lieux de l'émeute. Des sociologues expliquent le recours à cette forme de contestation violente par laquelle les citoyens s'insurgent contre les élus locaux, dont ils dénoncent l'incompétence et la corruption.


Une instruction interdisant l'achat de quatre journaux
Des directives ont été données aux administrations publiques pour boycotter quatre journaux nationaux, en l'occurrence Le Matin, Le Soir d'Algérie, Liberté et El Youm. Certains responsables d'administrations et d'institutions ont répercuté « les directives d'interdire les journaux » par des notes sommant les différents services d'appliquer l'instruction.

Site Hébergé par BIUNET                           Copyright © 1998-2002 - LE MATIN - All rights reserved             Navigation affichage écran 800 x 600