Mercredi 23 juin 2004

Les chroniques

Dossiers

  Polémiques
  Sport

Caricature

  Horoscope du jour

A votre service

Archives

 

Quotidien > La une

Edition imprimée du 24-Jun-2004

 

www.presse-alg-libre.com


 

LA DELEGATION DU COMITE POUR LA LIBERATION DES JOURNALISTES EMPRISONNES TEMOIGNE A L'ETRANGER
LES PROCES SONT POLITIQUES

> Paris : la délégation du Comité pour la libération des journalistes incarcérés, l'épouse de Mohamed Benchicou, Me Ali Yahia Abdenour et le président de RSF ont expliqué les motifs politiques du procés du directeur du Matin, de Ghoul Hafnaoui et des délégués du mouvement citoyen. > Bruxelles : Cette délégation se rendra aujourd'hui pour dénoncer la machination du Pouvoir dans une conférence-débat initiée par la Fédération internationale des journalistes. > Rome : La Fédération nationale des journalistes italiens a demandé au Président italien d'inscrire dans les entretiens qu'il aura aujourd'hui avec Bouteflika la question des atteintes à  la liberté de la presse.


 

Evénement
Procés de Hafnaoui Ben Ameur Ghoul
Deux mois de prison ferme, 20 000 DA d'amende et une relaxe
Le journaliste Hafnaoui Ben Ameur Ghoul a été condamné hier par le tribunal de Djelfa pour diffamation à  deux mois de prison ferme et une amende de 20 000 DA en plus des dommages et intéràŠts à  verser à  la partie civile. Il a été relaxé, tout comme le correspondant d'Echourouk, dans une affaire les opposant à  des agents de sécurité de la wilaya. C'est d'ailleurs par ce premier dossier que s'est ouvert le procés du journaliste, représentant de la Ligue algérienne de défense des droits de l'Homme et porte-parole du mouvement citoyen du Sud
S. A. [23-06-2004]  

Evénement
L'AMJ saisit le ministre de la Justice
L'Association mondiale des journaux (AMJ) a saisi, par le biais d'une lettre signée par son président, le ministre de la Justice algérien à  propos de l'incarcération injustifiée des journalistes Mohamed Benchicou et Hafnaoui Ghoul. Datée du 23 juin, la correspondance de George Brock, dont une copie a été adressée à  Kofi Annan et Koichiro Matsuura, respectivement secrétaire général de l'ONU et directeur général de l'Unesco, interpelle le Pouvoir algérien sur la situation que traverse la presse libre en lui rappelant toutes les conventions internationales ayant trait aux droits de l'Homme ratifiées par l'Algérie
R. N. [23-06-2004]  


 


Recherche

Le Matin en PDF

Affiches à  télécharger

 

Copyright © 2002-2016 Le matin. Réalisation All Rights Reserved